Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Actualités > Lycée d’Enseignement Général et Technologique > AGRICULTURE ET ENVIRONNEMENT : UNE AGRICULTURE DURABLE ?
imprimer
imprimer

AGRICULTURE ET ENVIRONNEMENT : UNE AGRICULTURE DURABLE ?


Yves François, agriculteur du nord-Isère et élu à la Chambre d’Agriculture de l’Isère, est intervenu lundi 20 novembre auprès des BTS du Lycée agroenvironnemental de la Cote St André.
Il s’agissait pour Mr François, de partager son expérience et sa vision sur le thème « quelle place pour l’environnement dans l’agriculture d’hier et d’aujourd’hui ? » dans le cadre d’un module de formation « agroécosystèmes ».

Un environnement social tout d’abord :
Mr François a partagé son vécu : un travail en CUMA et assolement partiel, qui se passe bien depuis plus de 15 ans. La clé de cette réussite : une prise de conscience dès le démarrage de la CUMA : une technicienne de la chambre leur a proposé un stage PNL. Étonnement ! Puis Évidence : « la nécessité, pour chacun, d’avoir un bon relationnel au sein du groupe, est devenu essentiel. Et même plus l’essentiel ». Apprendre à dire à l’autre, non pas, « tu es un … !!! » mais : « tu as fait ceci, et ça me pose problème là ! ».
C’est plus important que les finances de la CUMA car grâce à cette bonne gestion relationnelle, la CUMA se maintient et même se développe.

Un environnement naturel :
Pour Mr François, veiller à ce que la nature s’exprime avec diversité permet de travailler dans un milieu équilibrant.
« On peut courber l’échine sous la réglementation environnementale, ou bien, être pro-acteur, prendre les choses en main avant qu’elles ne soient obligatoires. C’est beaucoup plus valorisant et intéressant. »

Quelle agriculture demain ?
Une étudiante a demandé si le modèle d’agriculture de demain existait déjà.
La réponse d’Yves François : « il existe aujourd’hui plusieurs types d’agriculture en dehors du conventionnel. Le conventionnel a montré ses limites, son temps est fini.
L’agriculture de demain doit prendre en compte les situations locales, les demandes locales. L’agroécologie n’est pas un nouveau système qui pointe son nez. L’agroécologie est un ensemble d’agriculture intégrée, biologique, environnementale, c’est une enveloppe dans laquelle la nature trouve sa part. »
Les étudiants de BTS APV et BTS ACSE ont pleinement apprécié cet échange et remercient Mr François pour son partage.

Article rédigé par Sylvie Albrecht, enseignante au LEGTA de la Cote St André.


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 1er décembre 2017 par Stephan Imberti
 
Fernando Raris similar Tina the
Fernando Raris similar Tina the
Fernando Raris similar Tina the
Fernando Raris similar Tina the
Fernando Raris similar Tina the
Forum du Sup le mercredi 17 janvier 2018
Journée Portes Ouvertes le samedi 10 mars 2018