Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Formations > LEGTA Lycée Agricole > BTS APV Agronomie : Productions Végétales > Autour du BTS APV Agronomie : Productions Végétales > Le Développement Durable sur la vallée de l’Hien abordé par les BTS TV
imprimer
imprimer

Le Développement Durable sur la vallée de l’Hien abordé par les BTS Technologies Végétales du Pôle Agro environnemental de la Côte Saint André

Un territoire de collines, de nombreuses zones humides : le bassin versant de la rivière Hien s’étend de Belmont à St Victor de Cessieu en Isère. Voilà plus de 10 ans, les écologistes révèlent à la population locale qu’il existe dans cette vallée une grande diversité d’espèces colonisant les marais. Malheureusement un grand nombre d’entre elles sont menacées de disparition suite à la forte présence de nitrates, de pesticides ou encore de résidus provenant des industries locales.
Une meilleure gestion de la périurbanisation, ainsi qu’une surveillance des effluents est demandée. La communauté de communes, la région, le département ont permis d’acquérir des zones stratégiques. Un diagnostic des pratiques agricoles a mis en évidence les améliorations nécessaires pour obtenir une eau de meilleure qualité. Les agriculteurs ont mis en place des conduites culturales conséquentes.

Le mardi 12 octobre 2009, les BTS Technologies Végétales se rendent sur place pour découvrir, observer, comprendre le territoire et ses enjeux. Ils étudient les sols puis le paysage afin de cerner les potentiels et activités locaux. Monsieur Gallet JF, directeur de la communauté de communes et maire de St Victor de Cessieu, leur résume la démarche de développement du territoire.
Monsieur Clavel, éleveur de Biol, leur fait partager les difficultés rencontrées : « Nous avons voulu que les terres restent à l’agriculture. Nous sommes capables d’en prendre soin dans le respect de la flore, de la faune et de l’eau ».
Les améliorations attendues sont devenues effectives au rythme des saisons. Mais, Il convient de rester vigilant.
La chambre d’agriculture de l’Isère veut appuyer l’action des agriculteurs en créant, cet automne, un observatoire des pratiques agricoles et de la qualité de l’eau. La Vallée de l’Hien est un bel exemple de ce que peuvent faire les acteurs d’une petite région en travaillant ensemble.

Article de Sylvie Albrecht, sylvie.albrecht@educagri.fr
professeur d’Agronomie


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 17 octobre 2009 par Stephan Imberti
Dernière modification le 8 décembre 2010
 
Treviso the histories cookbook story
Treviso the histories cookbook story
Treviso the histories cookbook story
Treviso the histories cookbook story
Treviso the histories cookbook story