Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Formations > UFA/CFPPA Centre pour adultes > Formations diplômantes > Bac Professionnel Conduite et Gestion de l’Exploitation Agricole > Autour du Bac Pro CGEA > La filière viande vu par les Premières Bac Pro
imprimer
imprimer

La filière viande vu par les Premières Bac Pro du CFA de La Côte-Saint-André

Se situer en tant que futur exploitant sur les marchés agricoles, tel est l’un des objectifs du référentiel d’économie des premières Bac Pro CGEA du CFA. Une partie du groupe classe selon les projets professionnels de chaque apprenti s’est réparti sur la préparation d’un exposé sur trois filières agricoles : les céréales, le lait, la viande. Chaque exposé fut complété par l’enseignante en économie, Véronique BOUCHARD.

L’une des équipes composée de David DEVRIESE, Adrien RAVANAT, Rachel SCUDLER chargée de la filière viande fit une proposition pour aller au-delà des objectifs ainsi posés : ils souhaitaient présenter leur travail à leur collègue de BEPA2 afin de leur présenter : « ce qui se fait en première ! Et nous pourrions terminer par une dégustation ? ».

Le 29 mars 2010 de 15H30 à 17H30, les BEPA2 furent accueillis en salle polyvalente du LEGTA avec leur enseignant de zootechnie Patrick DELIZY.

L’exposé réalisé avec beaucoup de motivation, certes pas toujours dans un professionnalisme académique restait tout de même extrêmement documenté et dense sur les trois principales viande : le bœuf, le porc et l’agneau.

Nous apprenons que la demande mondiale augmente mais donnera peu de perspectives pour des débouchés européens. La consommation européenne est en légère diminution ce qui est surtout marquée sur les viandes de cheval et de lapin (changement de statut de ces animaux) et de façon moindre sur le bœuf et l’agneau. La viande bœuf provient pour plus de 40% des troupeaux laitiers avec les vaches de réformes surtout. Les groupes industriels ne cessent de se concentrer avec le groupe Bigard leader du marché français de la viande et 3e groupe européen. La production de porc s’est concentrée à 75% en Bretagne et Pays de Loire pour approvisionner des transformateurs sur l’ensemble du territoire. Nous assistons aussi dans cette filière à une concentration des opérateurs et une intégration des unités par les leaders de la grande distribution : Intermarché et Leclerc. La viande ovine demeure très marginale, les français en consomment moins de 3 kg/an/habitant et seulement 50% sont produits en France, sur un total de 88 Kg (équivalent carcasse)/habitant/an toutes viandes confondues. Il existe trois modes de distribution de la viande : 58 % en GMS (grandes et moyennes surfaces), 28% en RHF (restauration hors foyer) surtout de l’import et en provenance de l’UE, la vente directe (agriculteurs et chevillards) comprise entre 1à 2%, le reste en diminution régulière se réparti entre la boucherie traditionnelle ou foraine.

Après la dégustation, un constat a été fait : les enjeux des filières sont bien réels entre la baisse de la consommation, le réchauffement climatique, l’alimentation humaine … il faudra adapter les systèmes de production mais le plaisir de consommer de la viande reste une réalité… Bravo l’équipe.

Véronique Bouchard,
Formatrice d’économie.


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 20 avril 2010 par Stephan Imberti
Dernière modification le 10 octobre 2010
 
Tina other origin of histories
Tina other origin of histories
Tina other origin of histories
Tina other origin of histories
Tina other origin of histories
Forum du Sup le mercredi 17 janvier 2018
Journée Portes Ouvertes le samedi 10 mars 2018