Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Orientation, Inscription > Informations complémentaires sur l’orientation > Mélisa Mailler, du bac technologique au Lycée agricole de La Côte Saint André à agricultrice (vaches laitières et chèvres) à Voiron (Isère)
imprimer
imprimer

Mélisa Mailler, du bac technologique au Lycée agricole de La Côte Saint André à agricultrice (vaches laitières et chèvres) à Voiron (Isère)

L’article suivant est extrait du magazine "MAG’Ville Voiron, de mars/avril 2011"

Le document original est ici.


La belle et les bêtes
>Mélisa Mailler<
exploitante de la chèvrerie de Chartreuse

MELISA MAILLER
EN DATES
1982
Naissance à Belley
(Ain)
1994
Intègre le lycée
agricole de
La Côte Saint-André
1997
Bac sciences et
technologie de
l’agroalimentaire et
de l’environnement
1999
BTS production
animale
1999-2003
Assistante vétérinaire
à Morestel
2003
Reprend ses études
et passe une maîtrise
à l’école vétérinaire
de Lyon
2004-2005
Enseigne l’agronomie
au lycée agricole
de Saint Ismier
2005-2009
Travaille au contrôle
laitier de l’Isère
2009
Naissance de son
fils, Gabriel
2010
Création de la Chèvrerie
de Chartreuse

A 28 ans, Mélisa Mailler a franchi le pas en créant sa chèvrerie au cœur du Voironnais. Cette fille de commerçants, native de l’Ain, s’inscrit ainsi dans l’histoire de sa belle-famille, en représentant, avec son mari Michel, la quatrième génération d’agriculteurs.

Votre histoire... une passion caprine ?
Mélisa Mailler
Oui et non ! A la base, je voulais devenir garde forestier à cheval, j’ai don intégré un lycée agricole. Durant les stages, je me suis rendu compte que les vaches et les chèvres étaient des animaux intéressants. J’avais plein d’idées en tête : la santé, l’enseignement... Finalement, lors d’un stage d’apprentissage dans un élevage de chèvres, je me suis sentie vraiment bien. C’est un animal sociable, curieux, intelligent.

Créer une chèvrerie est alors devenu logique ?
M.M.
Il me paraissait difficile de m’installer, étant jeune et mes parents n’étant pas agriculteurs eux-mêmes. De plus, je n’avais pas encore tout exploré, c’est pour cette raison qu’après avoir été assistante vétérinaire pendant quatre ans, j’ai repris mes études. Et puis, en 1999, quand j’ai rencontré mon mari, il m’a caché qu’il avait un ferme car il pensait que ce n’était pas très « séduisant » ! Il a finalement repris l’exploitation familiale en 2000 à la retraite de ses parents. J’avais toujours eu en tête de m’installer, nous avons pris notre temps.

Justement, cette ferme c’est une histoire de famille
M.M.
Nous en sommes à la quatrième génération d’agriculteurs ! La ferme Descotte-Genon est très ancienne, les bâtiments les plus anciens datent de 1756. Mes beaux-parents avaient des vaches laitières, ma belle-mère transformait le lait et mon beau-père faisait des tournées, ils cultivaient la vigne, des produits maraichers. Ils ont été très ouverts avec moi et ont appréciés que je m’intéresse à leur monde.

Ce métier est exigeant. Ne vous rend-il jamais chèvre ?
M.M.
L’essentiel est de s’organiser ! Je ne me lève tôt, mais pas aux aurores et j’ai le temps de déjeuner avec ma famille. Je commence par la traite et par les soins puis j’ouvre la boutique et m’occupe de la transformation du lait. Je consacre généralement les après-midis aux travaux de la maison, de la ferme, et aide mon mari qui élève des vaches. La vie agricole impose bien sûr certaines contraintes mais j’ai une vie normale.
Propos recueillis par E.B.

 »Grâce au magasin, aux journées portes ouvertes et aux marchés que nous organisons, les gens découvrent, parfois surpris, l’existence d’une ferme à Voiron (derrière la ZI des Blanchisseries) » raconte Melisa

Chèvrerie de Chartreuse
>Forme juridique : entreprise individuelle
>Année de création : 2010
>Implantation : 1, rue du château, 38500 Voiron
>Activité : chèvrerie, transformation fromagère, vente directe
>Capital:75000€
>Chiffre d’affaires : NC


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 27 mars 2011 par Stephan Imberti
Dernière modification le 7 janvier 2015
 
invention was article similar Fernando
invention was article similar Fernando
invention was article similar Fernando
invention was article similar Fernando
invention was article similar Fernando