Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Vie au Lycée > Intervention de l’APECITA au Lycée Agricole de La Côte Saint-André
imprimer
imprimer

Intervention de l’APECITA au Lycée Agricole de La Côte Saint-André

Le 8 février, le LEGTA de la Côte Saint André a accueilli M. JM SOTTON, Délégué Régional de l’APECITA [1] « C’est un peu une sorte de pôle emploi spécialisé dans ces secteurs d’activités » explique l’intervenant en introduction .

M.SOTTON Délégué Régional de l’APECITA

Première information délivrée aux scolaires et apprentis présents : les études indiquent qu’ils vont changer environ huit fois d’employeurs au cours de leur vie professionnelle, soit passer, en moyenne, 5 ans dans chaque entreprise ! Plus le jeune aura un niveau d’études élevé, plus le changement sera facilité, que ce dernier soit motivé par l’envie de changer de poste, de se reconvertir ou de gagner en rémunération.

Deuxième annonce : le Bac Professionnel est une valeur sûre en terme d’insertion sur le marché du travail, et cela va continuer. En effet, les départs en retraite des babyboomers vont mécaniquement faire augmenter le nombre de postes à pourvoir par la génération actuelle, dite « Y », qui possède la caractéristique d’être moins nombreuse que celle de ses aînés. Les jeunes arrivent au bon moment sur le marché de l’emploi !!

Toutefois, a souligné JM SOTTON, les titulaires d’un Bac Pro sont loin d’en avoir terminé avec les études, une fois le diplôme en poche ! En effet, une fois rentrés sur le marché du travail, les jeunes s’aperçoivent très vite qu’il leur faut acquérir un BTSA (bac + 2), voire une Licence Professionnelle. Le BTS (et DUT) est le diplôme le plus recherché actuellement, c’est aussi celui de la plupart des chefs d’entreprise. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que même si le BTS a encore quelques belles années devant lui… le Bac + 3 ans (Licence Pro) va progressivement le détrôner et le remplacer auprès des employeurs.

Après avoir insisté sur le « plus » qu’apporte une expérience à l’étranger (stage, bénévolat,.. ), et évoqué successivement les débouchés des BTSA, M. SOTTON a clôturé son intervention avec quelques indications relatives au salaire moyen des débutants. Ce dernier point a fait réagir l’auditoire …et sans doute encouragé chez quelques uns la motivation pour une poursuite d’études.

La présentation de l’APECITA a ainsi constitué l’un des temps forts des actions à l’orientation et à l’information sur la poursuite d’études mises en place par l’établissement depuis janvier.

G.MILTZINE
Directrice –Adjointe.


imprimer
imprimer

[1] Association pour l’Emploi des Cadres, Ingénieurs et Techniciens de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de l’Environnement.


Contacter le Webmestre



Publié le 13 février 2012 par Stephan Imberti
Dernière modification le 19 mars 2013
 
point no first similar that
point no first similar that
point no first similar that
point no first similar that
point no first similar that