Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Formations > UFA/CFPPA Centre pour adultes > Formations diplômantes > BTS Productions Animales > Autour du BTS PA > Formation > La Journée des Jeunes Éleveurs 2012 des BTS Productions Animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint-André
imprimer
imprimer

La Journée des Jeunes Éleveurs 2012
des BTS Productions Animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint-André

Mardi 11 décembre s’est déroulée au lycée agricole la traditionnelle Journée des Jeunes Éleveurs. Cette manifestation, qui se déroule en parallèle au concours départemental de jugement de bétail, a été préparée, organisée et animée comme chaque année par les étudiants de BTS Productions Animales deuxième année, dans le cadre de leur formation en communication et animation.

Un thème pour sensibiliser les futurs éleveurs aux risques

Le thème proposé par l’équipe pédagogique portait cette année sur la contention des animaux et la sécurité des éleveurs. Il est en effet primordial que les jeunes en formation puissent être sensibilisés à cette question, dans un but de prévention puisque les éleveurs sont les premières victimes des accidents du travail en agriculture (étude accidentologie de la Mutualité Sociale Agricole).

Depuis plus de 6 mois les dix-neuf apprentis ont réfléchi avec leurs maîtres d’apprentissage respectifs aux moyens de contention présents sur leurs exploitations. Leurs travaux se sont concrétisés par des panneaux affichés pour l’ensemble des élèves.

Une journée bien synchronisée

JPG - 32.4 ko
Avec les enfants

La journée a débuté par l’accueil des jeunes enfants d’école primaire de La Côte Saint André. Accompagnés de leurs instituteurs et de quelques parents, les petits ont pu découvrir par des jeux la vie des animaux de la ferme. Ils ont pu voir le matériel exposé ainsi que les quelques moutons dans leur parc de contention. Les étudiants de BTS, Laura, Maude, Florian, Valériane, Valentin, Rémi, Marie ont pu mesurer les difficultés d’un pédagogue face à un public très vif ! Tout s’est bien déroulé et les enfants ont sans doute eu beaucoup à raconter le soir à leurs parents !

JPG - 56.4 ko
Lamise en place

Un autre groupe d’étudiants pendant ce temps animait la présentation des panneaux sur les méthodes de contention. Ce sont leurs camarades plus jeunes de Bac Professionnel ou Bac Technologique Agricole qui ont bénéficié de ces explications. Une démonstration de matériel (cage de contention, couloir pour ovins prêtés par la Ferme du Lycée et un voisin) faisait aussi partie de cette animation. Cet atelier a connu un bon succès, malgré des conditions de température rudes. Bravo à Thibault, Clovis, Enzo, Amélie, Romain et Anthony

Ensuite le repas au lycée agricole a réuni les étudiants et les invités de l’après midi, dont quelques maîtres d’apprentissage venus soutenir le travail de leur apprenti. L’après midi, comme chaque année a réuni les participants dans l’amphithéâtre pour une présentation par les BTS et un débat. Ce sont plus de 6 classes qui participèrent, dont deux classes des Maisons familiales de Chatte et Mozas, dans l’attente des résultas du Concours de pointage du matin.

Une présentation intéressante et un débat enrichissant

JPG - 47.9 ko
Une assemblée attentive

Marine a introduit le travail de l’après midi en expliquant que les BTS avaient préparé un diaporama sur les différents moyens de contention, selon les espèces animales rencontrées dans leur entreprise d’apprentissage.
Julien nous a tout d’abord présenté les cinq sens de l’animal avec les particularités qui peuvent servir pour une relation homme/animal positive. Nous avons ensuite eu une présentation par Simon et Abeline des moyens utilisés lors du parage des pieds des bovins, de la tonte des ovins. Les étudiants ont insisté sur le mal de dos engendré par les positions en tension lors de ces interventions de l’éleveur s’il n’est pas correctement équipé. Soigner un animal au cornadis peut se révéler dangereux s’il n’est pas correctement attaché, à la fois pour l’éleveur et pour l’animal qui peut tomber et s’étrangler.
Tania nous a montré les moyens de contention du cheval, avec les risques et quelques solutions. Nous avons appris comment éviter les coups de pieds mortels d’une autruche grâce à Alison. L’assemblée a ensuite pu tester ses acquis dans un petit « quizz » préparé par . Les 13 premiers ont reçu un petit lot. Bravo à Fanny de BTS PA première année qui a obtenu la première place, elle fut la plus attentive !! Globalement les élèves furent intéressés et concentrés, le niveau d’écoute très bon. Le silence qui a régné dans l’amphithéâtre est un bon critère de la réussite de cette présentation !

Après une pause, place aux professionnels pour le débat !

JPG - 30.3 ko
Le débat

Les étudiants avaient invité Mme Aurélie FORTUNE du service prévention de la MSA, Jean-Marie DAVOINE de la Fédération des Alpages et Yannick BOURDAT, éleveur d’un troupeau allaitant.
A. FORTUNE a présenté quelques chiffres sur les accidents en Isère. 19000 accidents du travail dont 62% concernent les éleveurs. Chaque accident coûte en moyenne 5000€ à la MSA. Elle s’est appuyée sur un film court pour insister sur la nécessité de se former à la contention des animaux.
J. M. DAVOINE a complété les explications et Y BOURDAT a témoigné sur les installations qu’il a faites dans son bâtiment d’élevage, ce qui a beaucoup intéressé les participants. Les maîtres d’apprentissage présents, des anciens BTS PA ont pu parler de leur expérience. Quelques questions concernant les coûts, l’utilité, le choix des matériels, la pertinence ont complété le débat. Les éleveurs ne doivent plus considérer ces moyens comme un luxe, ce sont leur sécurité et leur longévité au travail qui sont en jeu ; souvent, il y a moins d’hésitation sur l’investissement en matériel de cultures !
La journée s’est terminée sur cette conclusion et après les remerciements d’usage, la place fut laissée pour les résultats du concours départemental de jugement de bétail.
La JJE 2012 est terminée, place à celle de 2013, dont le sujet reste encore secret. Nous devrions en avoir connaissance dans les jours qui viennent… A suivre, donc.

Vous pouvez consulter le compte rendu de la journée paru dans Terre Dauphinoise, ici

Martine Croisier, Formatrice en Zootechnie, martine.croisier@educagri.fr
Roseline magnière, Formatrice en Economie, roseline.magniere@educagri.fr


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 15 décembre 2012 par Stephan Imberti
Dernière modification le 19 mars 2013
 
the desserts the 1983 Tina
the desserts the 1983 Tina
the desserts the 1983 Tina
the desserts the 1983 Tina
the desserts the 1983 Tina
Forum du Sup le mercredi 17 janvier 2018
Journée Portes Ouvertes le samedi 10 mars 2018