Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Formations > UFA/CFPPA Centre pour adultes > Formations diplômantes > BTS Productions Animales > Autour du BTS PA > Formation > Un voyage enrichissant en Bretagne pour les BTS Productions animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint André
imprimer
imprimer

Un voyage enrichissant en Bretagne pour les BTS Productions animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint André

Après avoir étudié la production porcine en cours, les apprentis de seconde année ont passé une semaine en Bretagne pour s’immerger au cœur de la première région de production française. Nous avons tout d’abord été accueillis par Frédéric MORCET, Directeur de l’exploitation du lycée agricole de Caulnes (22). Puis, le groupe a pu visiter la porcherie de l’établissement avec J-Luc BUCHON. Le lundi après midi à Plérin (22), a permis de comprendre comment est fixé le prix du porc. Nous avons, en effet, été reçu au marché du porc breton, où, après les explications de M. MONIN sur le fonctionnement du marché, le groupe a pu assister à une vente. La séance s’est terminée avec un prix de base de 1,370 euros du kilogramme de carcasse. C’est ensuite M. PIVETEAU (d’Uniporc Ouest) qui nous a expliqué les critères déterminant l’attribution de plus-value ou moins-value (taux de muscle des pièces, identification) au kilo de carcasse payé à l’éleveur. La semaine s’est poursuivie par des travaux pratiques à la ferme du lycée de Caulnes et des visites nombreuses et variées . Un détour par les remparts de St Malo a aussi permis d’agrémenter le voyage. Enfin, le vendredi matin, avant de reprendre le train pour l’Isère, les stagiaires ont été évalués. La note obtenue (CCF) sera prise en compte pour l’obtention du diplôme.

Le marché du porc breton
JPG - 53.3 ko
Les locaux du marché
JPG - 62.3 ko
Démonstration grandeur nature
M. DESPORTES.
JPG - 67.7 ko
Les truies disposent de jeux pour leur bien être
JPG - 64.5 ko
La concentration des élevages a engendré des zones d’excédent structurel. Il est impératif de réduire la charge en azote et en potasse des effluents. (en arrière plan le château d’eau de la ville de Rennes)
JPG - 70.2 ko
Un lot de porcelets après sevrage
M. DARTOIS.
JPG - 48.9 ko
Le sérieux dans la séléction permet la vente d’animaux reproducteurs
M. THOMAS.
JPG - 60.4 ko
Un éleveur heureux au milieu de ses truies
JPG - 65.3 ko
L’élevage sur paille est plus rare. Il permet d’avoir de la matière organique à restituer aux sols
L’abattoir
JPG - 63.4 ko
Le groupe et les deux accompagnateurs (Mme VILLANUEVA et M. CROISIER) avant la visite de l’abattoir. Ici 10 000 porcs sont abattus chaque jour et 85% des carcasses sont transformées dans l’atelier adossé à l’abattoir
Travaux Pratiques
JPG - 64.5 ko
Les travaux pratiques avec Jean-Luc BUCHON ont parfois été précédé d’une partie théorique
JPG - 60 ko
L’insémination artificielle

imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 19 février 2013 par Stephan Imberti
Dernière modification le 19 mars 2013
 
a tiramisu tiramisu that a
a tiramisu tiramisu that a
a tiramisu tiramisu that a
a tiramisu tiramisu that a
a tiramisu tiramisu that a
Forum du Sup le mercredi 17 janvier 2018
Journée Portes Ouvertes le samedi 10 mars 2018