Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Formations > UFA/CFPPA Centre pour adultes > Formations diplômantes > BTS Productions Animales > Autour du BTS PA > Formation > Les BTSA Productions Animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint André en travaux pratiques : la mise à la reproduction des brebis, à l’exploitation agricole du lycée.
imprimer
imprimer

Les BTSA Productions Animales du CFA/CFPPA de La Côte Saint André en travaux pratiques : la mise à la reproduction des brebis, à l’exploitation agricole du lycée.

Comme chaque année, une centaine de brebis du troupeau de Race romane de la ferme du lycée a été inséminée ce jour. Les apprentis en première année de BTSA Productions Animales ont participé à la mise en place des paillettes.

L’inséminateur, lui même ancien BTSA PA du CFPPA de la Côte Saint André, a pris le temps de donner toutes les explications aux jeunes en formation.
La brebis est amenée et positionnée sur la chaise de contention, les pattes arrières en position haute.
L’inséminateur place dans la vulve, un spéculum qui lui permet d’écarter les parois du vagin afin de positionner le pistolet inséminateur dans le col de l’utérus. Il faut être adroit et rapide, car la semence de bélier ne peut pas être congelée et doit être utilisée rapidement après récolte.
En attendant la mise en place, elle est conservée dans un récipient isotherme, qui la maintient à 15°C. La semence est arrivée le matin même, à l’aéroport Saint-Exupéry de Satolas, en provenance du centre de production de Toulouse.

On remercie l’inséminateur, Philippe Regal, pour sa disponibilité auprès des jeunes. Certains d’entre eux ont même pu s’essayer à la mise en place de la paillette.

Par ailleurs, d’ici quelques jours, les béliers seront mis avec les lots de brebis pour le rattrapage. C’était l’occasion pour les apprentis, en parallèle du chantier d’insémination, d’échanger avec leur formateur sur le choix d’un mâle reproducteur. Divers points ont été discutés : origines génétiques, conformation et sanitaire notamment.
Enfin, la séance s’est terminée par une palpation des parties externes de l’appareil reproducteur.

Martine Croisier, martine.croisier@educagri.fr,
Roseline Magnière, roseline.magniere@educagri.fr,
Coordinatrices du BTS PA.


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 4 mai 2013 par Stephan Imberti
Dernière modification le 6 juin 2013
 
in a Fernando Greek as
in a Fernando Greek as
in a Fernando Greek as
in a Fernando Greek as
in a Fernando Greek as