Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Actualités > Lycée d’Enseignement Général et Technologique > Échographies des brebis de l’exploitation du Lycée Agricole de la Côte St André.
imprimer
imprimer

Échographies des brebis de l’exploitation du Lycée Agricole de la Côte St André.

Jeudi 11 septembre, les élèves de Terminale Bac Pro CGEA, du Lycée agricole de La Côte St André, ont assisté aux échographies des brebis. 250 brebis et agnelles ont ainsi été échographiées. Le technicien de « Bergers du soleil » a expliqué le principe et, chaque élève, à tour de rôle, a pu lire les résultats des échographies sur l’écran de contrôle.

« C’est intéressant, mais pas facile à voir » a fait remarquer une élève. En effet, les échographies sur les brebis peuvent être pratiquées à partir de 45 jours de gestation. Ce jour là, les brebis avaient 141 jours de gestation. Le diagnostic est plus difficile à faire lorsque les animaux sont autant avancés dans la gestation. Les dénombrements (compter le nombre d’agneaux dans le ventre de la brebis) ne sont pas réalisables. Nous avons donc simplement déterminé quelles brebis étaient pleines, et lesquelles étaient vides. Un petit coup de bombe de peinture sur le dos des brebis : en bleu les pleines, en rouge les vides.

Une fois le chantier terminé, nous avons trié les brebis pleines des brebis vides.« C’est très rapide ! » En effet, avec son équipement, le technicien est capable d’échographier 300 brebis en 1 heure ! A première vue ,on pourrait penser qu’il y a beaucoup de brebis vides. Mais non, il y a beaucoup d’agnelles vides et c’est normal ! En fait, nous avons échographié les brebis pour vérifier si elles étaient pleines et nous avons un taux de gestation de 80 %, ce qui est très bien. Mais nous avons également échographié des agnelles pour vérifier qu’elles étaient bien vides. Nous avons donc fait un diagnostic de gestation sur les brebis et un diagnostic de non-gestation sur les agnelles.

Dans le bâtiment des brebis, une surprise attendait les élèves : une brebis avait déjà mis-bas 4 agneaux !

Après avoir trié les brebis, il est temps de retourner au lycée. Mais ce n’est que le premier des Travaux Pratiques de l’année. Nous reviendrons !

O.GITTON
Enseignante de zootechnie.


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 17 septembre 2014 par Stephan Imberti
 
story authors mention recalled mention
story authors mention recalled mention
story authors mention recalled mention
story authors mention recalled mention
story authors mention recalled mention