Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Actualités > Lycée d’Enseignement Général et Technologique > La classe de terminale scientifique du lycée agroenvironnemental de La Côte St André en visite à la Maison d’Izieu.
imprimer
imprimer

La classe de terminale scientifique du lycée agroenvironnemental de La Côte St André en visite à la Maison d’Izieu.

JPG - 22.3 ko
By Holocaust-Gedenktag.jpg : Helmutderivative work : Agamitsudo

Dans le cadre d’un projet régional Eurêka, les élèves de terminale Scientifique ont visité un des Hauts Lieux de Mémoire français inauguré par le président de la République François Mitterrand en 1994 et inauguré de nouveau par le président de la République François Hollande en 2015 après des travaux de rénovation et d’extension.

Cette visite avait pour objectif la découverte et les usages que l’on peut faire des lieux de mémoire en France. Les élèves ont pu travailler sur l’importance, pour la mémoire de la Shoah, d’un tel lieu et sur le parcours incroyable des enfants de la colonie. Pour illustrer et comprendre davantage la nécessité de maintenir la mémoire des enfants vivante, un témoin, Samuel Pintel, ancien enfant d’Izieu, est venu raconter son histoire d’enfant juif français, en France (de Paris à Izieu en passant par les camps d’internement et maison d’enfants), pendant la seconde guerre mondiale.

Samuel Pinel est aussi un des enfants qui n’a pas été déporté en avril 1944, qui a contribué à la construction de la mémoire des enfants d’Iizieu et qui a participé au projet de mémorial aux côtés de Sabine Zlatin, directrice de la colonie d’Izieu. Aujourd’hui Samuel continue son combat contre l’oubli en venant à Izieu lorsqu’un groupe d’élèves souhaite le rencontrer. Il fait partie des derniers témoins d’Izieu et porte la mémoire des enfants disparus qu’il connaissait.

Ce témoignage et la visite de la Maison des enfants d’Izieu ont débouché sur une autre activité pédagogique, une intervention, conduite par une responsable du département pédagogie d’Izieu (Brigitte Schioser) autour de la construction de la mémoire d’Izieu et des démarches entreprises par Madame Zlatin, madame Benguigui et madame Halaunbrenner (mères d’enfants d’Izieu déportés), par Serge et Beate Klarsfeld et de la contribution décisive de l’État à travers le président François Mitterrand .

Madame Schioser a, à cette occasion, expliqué le travail de l’historien dans la construction d’un lieu de mémoire comme Izieu.

Ce projet devrait se poursuivre au mois de novembre avec la visite des Archives départementales de l’Isère où il sera question du travail des chercheurs historiens.

Laurence Gotti


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 13 octobre 2016 par Stephan Imberti
 
of that Backing mention 1983
of that Backing mention 1983
of that Backing mention 1983
of that Backing mention 1983
of that Backing mention 1983