Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Employeur > essai
imprimer
imprimer

Pour accéder directement
aux informations les plus adaptées
veuillez préciser votre situation actuelle

Actuellement en Terminale Bac Bac +2 (ou plus)

Étudiant Salarié Recherche d’emploi

Moins de 26 ans Au moins 26 ans

Apprentissage

Les compétences professionnelles visées par la formation

Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est appelé à mettre en œuvre un projet de gestion qualitative et quantitative des espaces naturels dans la perspective d’une gestion intégrée et durable : mise en valeur écologique, économique et culturelle ; sensibilisation et éducation des publics.

Il assure les diagnostics d’un espace de nature. Il propose et met en place les solutions techniques de gestion les mieux adaptées. Il intègre et gère une équipe. Il participe au développement local en suivant et en menant des réunions. Il intervient auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature.

L’organisation de la formation

La formation se déroule par alternance sur 2 années scolaires
- Une formation concrète en entreprise de plus de 40 semaines, permettant de s’intégrer et de s’adapter aux métiers de gestionnaire des espaces naturels et / ou d’animateur nature.
- Une formation en centre sous forme de modules, répartie sur environ 40 semaines et comportant :

  • Un tronc commun
Économie GénéraleTechniques de communication, d’animation et de documentationLangue étrangèreTraitement des données et informatique
  • Une formation scientifique et technique
Concertation et médiation dans un territoire. Conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnement.Production de diagnostics et d’expertises naturalistes. Conduite d’une opération de génie écologique et d’une action d’animation du public. Conduite des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature.

- L’alternance se fait par périodes de 2 semaines (au minimum) entre formation et entreprise. Vous pouvez consulter le planning prévisionnel

La validation du diplôme

Il comporte 2 groupes d’épreuves comptant chacun pour 50 % dans la délivrance du diplôme :
- 5 Épreuves sous forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) (Coefficient 18)
- 2 Épreuves Terminales (E.T.) :

  • 1 épreuve générale écrite "expression française et culture socio-économique" (coeff. 6)
  • 1 épreuve professionnelle "épreuve intégrative à caractère technique, scientifique et professionnel" (coeff. 12) :
    • Instruire une commande professionnelle, écrit (coeff. 4)
    • Soutenance du dossier de stage (coeff.8)

Statut et procédure d’inscription

L’admission en BTSA GPN en apprentissage nécessite que le candidat ait au minimum un niveau bac et qu’il ait trouvé un contrat d’apprentissage dans une structure dont les activités sont en lien avec la gestion des espaces naturels et/ou l’animation nature. Le type de structure pouvant prendre un apprenti reste assez varié. Il faut procéder à une réelle démarche de recherche d’emploi (lettre de motivation personnalisé et CV adapté à chaque type de structure, mettant en évidences les compétences du candidat).
Consulter le tableau de synthèse des types de structures.
Accéder au portail de l’alternance et au simulateur de "coûts"
ATTENTION à bien sélectionner l’apprentissage.

L’entrée en formation est soumise à la signature d’un contrat d’apprentissage.
Afin de mieux suivre les candidats, nous vous demandons de renseigner le dossier de pré-inscription
Pour les candidats scolarisés, l’inscription se fait dans le cadre du dispositif Admission PostBac.

Les débouchés et poursuite d’études

Le BTSA atteste d’une qualification professionnelle. Il permet d’accéder à un emploi de gestionnaire et/ou d’animateur nature dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes.
Quelques exemples du devenir des apprenants du CFA de la Côte St André :
- Milieu associatif : responsable travaux dans un conservatoire des sites naturels, responsable pédagogique CPIE, animateur nature,…
- Administrations, établissements publics, collectivités territoriales : technicien environnement, de rivière, forestier, cynégétique, animateur environnement, …
- Création et développement d’entreprises : bureau d’étude, entreprise d’aménagement forestier, ferme pédagogique, exploitation agricole, …
- Domaine privé : salarié de bureaux d’études, technicien forestier, berger d’alpage, formateur, soigneur animalier…

Il autorise la poursuite d’études et permet de :
- Préparer un certificat de spécialisation (exemple : soigneur animalier).
- Préparer un second BTSA en 1 an pour acquérir une formation complémentaire.
- Entrer sur concours dans des Écoles Supérieures Agronomiques.
- S’engager dans une poursuite d’études universitaires (licence générale, licence professionnelle, …).

Contrat Pro

Les compétences professionnelles visées par la formation

Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est appelé à mettre en œuvre un projet de gestion qualitative et quantitative des espaces naturels dans la perspective d’une gestion intégrée et durable : mise en valeur écologique, économique et culturelle ; sensibilisation et éducation des publics.

Il assure les diagnostics d’un espace de nature. Il propose et met en place les solutions techniques de gestion les mieux adaptées. Il intègre et gère une équipe. Il participe au développement local en suivant et en menant des réunions. Il intervient auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature.

L’organisation de la formation

La formation se déroule par alternance sur 2 années scolaires
- Une formation concrète en entreprise de plus de 40 semaines, permettant de s’intégrer et de s’adapter aux métiers de gestionnaire des espaces naturels et / ou d’animateur nature.
- Une formation en centre sous forme de modules, répartie sur environ 40 semaines et comportant :

  • Un tronc commun
Économie GénéraleTechniques de communication, d’animation et de documentationLangue étrangèreTraitement des données et informatique
  • Une formation scientifique et technique
Concertation et médiation dans un territoire. Conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnement.Production de diagnostics et d’expertises naturalistes. Conduite d’une opération de génie écologique et d’une action d’animation du public. Conduite des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature.

- L’alternance se fait par périodes de 2 semaines (au minimum) entre formation et entreprise. Vous pouvez consulter le planning prévisionnel

La validation du diplôme

Il comporte 2 groupes d’épreuves comptant chacun pour 50 % dans la délivrance du diplôme :
- 5 Épreuves sous forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) (Coefficient 18)
- 2 Épreuves Terminales (E.T.) :

  • 1 épreuve générale écrite "expression française et culture socio-économique" (coeff. 6)
  • 1 épreuve professionnelle "épreuve intégrative à caractère technique, scientifique et professionnel" (coeff. 12) :
    • Instruire une commande professionnelle, écrit (coeff. 4)
    • Soutenance du dossier de stage (coeff.8)

Statut et procédure d’inscription

L’admission en BTSA GPN en contrat de professionnalisation nécessite que le candidat ait au minimum un niveau bac et qu’il ait trouvé un contrat de professionnalisation dans une structure dont les activités sont en lien avec la gestion des espaces naturels et/ou l’animation nature. Seulement les structures pouvant signer un contrat de droit privé, ont la capacité de réaliser un contrat de professionnalisation.
Consulter le tableau de synthèse des types de structures.
Les candidats sont recrutés au vu d’un dossier de pré-inscription et d’un projet professionnel.
Accéder au portail de l’alternance et au simulateur de "coûts"
ATTENTION à bien sélectionner le contrat de professionnalisation.

Les débouchés et poursuite d’études

Le BTSA atteste d’une qualification professionnelle. Il permet d’accéder à un emploi de gestionnaire et/ou d’animateur nature dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes.
Quelques exemples du devenir des apprenants du CFA de la Côte St André :
- Milieu associatif : responsable travaux dans un conservatoire des sites naturels, responsable pédagogique CPIE, animateur nature,…
- Administrations, établissements publics, collectivités territoriales : technicien environnement, de rivière, forestier, cynégétique, animateur environnement, …
- Création et développement d’entreprises : bureau d’étude, entreprise d’aménagement forestier, ferme pédagogique, exploitation agricole, …
- Domaine privé : salarié de bureaux d’études, technicien forestier, berger d’alpage, formateur, soigneur animalier…

Il autorise la poursuite d’études et permet de :
- Préparer un certificat de spécialisation (exemple : soigneur animalier).
- Préparer un second BTSA en 1 an pour acquérir une formation complémentaire.
- Entrer sur concours dans des Écoles Supérieures Agronomiques.
- S’engager dans une poursuite d’études universitaires (licence générale, licence professionnelle, …).

Formation en 1 an

Les compétences professionnelles visées par la formation

Le technicien supérieur en gestion et protection de la nature est appelé à mettre en œuvre un projet de gestion qualitative et quantitative des espaces naturels dans la perspective d’une gestion intégrée et durable : mise en valeur écologique, économique et culturelle ; sensibilisation et éducation des publics.

Il assure les diagnostics d’un espace de nature. Il propose et met en place les solutions techniques de gestion les mieux adaptées. Il intègre et gère une équipe. Il participe au développement local en suivant et en menant des réunions. Il intervient auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature.

Organisation de la formation

La formation se déroule sur une année scolaire.
- Une formation concrète en entreprise de 11 à 12 semaines, permettant de s’intégrer et de s’adapter aux métiers de gestionnaire des espaces naturels et/ou d’animateur nature.
- Une formation en centre sous forme de modules, répartie sur environ 26 semaines et comportant des enseignements spécifiques :

Concertation et médiation dans un territoire. Conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnementProduction de diagnostics et d’expertises naturalistes. Conduite d’une opération de génie écologique et d’une action d’animation du public. Conduite des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature

- Vous pouvez consulter le planning prévisionnel

La validation du diplôme

Étant titulaire au minimum d’un bac+2, il comporte 2 groupes d’épreuves :
- 2 Épreuves sous forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) (Coefficient 9)
- 1 Épreuve Terminale (E.T.) (Coefficient 12) :

  • Instruire une commande professionnelle, écrit (coeff. 4)
  • Soutenance du dossier de stage (coeff.8)

Statut et procédure d’inscription

L’admission en BTSA GPN en 1 an nécessite que le candidat ait au minimum un bac+2 et qu’il bénéficie d’un Congés Individuel de Formation (CIF, CIF-CDD) ou un statut de demandeur d’emploi bénéficiant d’une aide formation permettant de financer les coûts de formation.
Il est important de commencer le montage du dossier de demande de financement environ 6 mois avant le début de la formation.
Les candidats doivent également rechercher une structure de stage dans le domaine de spécialité de la formation GPN. Une convention de stage doit être établie avant le démarrage de la formation.
En savoir plus sur le Congé Individuel de Formation
Les candidats sont recrutés au vu d’un dossier de pré-inscription et d’un projet professionnel.

Les débouchés et poursuite d’études

Le BTSA atteste d’une qualification professionnelle. Il permet d’accéder à un emploi de gestionnaire et/ou d’animateur nature dans des structures de tailles et de statuts très hétérogènes.
Quelques exemples du devenir des apprenants du CFA de la Côte St André :
- Milieu associatif : responsable travaux dans un conservatoire des sites naturels, responsable pédagogique CPIE, animateur nature,…
- Administrations, établissements publics, collectivités territoriales : technicien environnement, de rivière, forestier, cynégétique, animateur environnement, …
- Création et développement d’entreprises : bureau d’étude, entreprise d’aménagement forestier, ferme pédagogique, exploitation agricole, …
- Domaine privé : salarié de bureaux d’études, technicien forestier, berger d’alpage, formateur, soigneur animalier…

Il autorise la poursuite d’études et permet de :
- Préparer un certificat de spécialisation (exemple : soigneur animalier).
- Préparer un second BTSA en 1 an pour acquérir une formation complémentaire.
- Entrer sur concours dans des Écoles Supérieures Agronomiques.
- S’engager dans une poursuite d’études universitaires (licence générale, licence professionnelle, …).



imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 4 janvier 2017 par Stephan Imberti
Dernière modification le 30 janvier 2017
 
there some mention recipes in
there some mention recipes in
there some mention recipes in
there some mention recipes in
there some mention recipes in