Pôle de Formation Agro-Environnemental
La Côte Saint André, Isère, Rhône-Alpes
Logo
Minimiser le bandeau Maximiser le bandeau
Site du MAP Pôle de Formation Agro-Environnemental
 
Accueil > Actualités > Lycée d’Enseignement Général et Technologique > Découverte du territoire pour les élèves de seconde GT du Lycée Agricole de La Côte Saint-André
imprimer
imprimer

Découverte du territoire pour les élèves de seconde GT du Lycée Agricole de La Côte Saint-André

Chaque année quelques 60 élèves, répartis en deux classes, intègrent le lycée agricole de la Côte St André, en seconde Générale et Technologique. Ces élèves qui pour beaucoup viennent de tous les recoins du département de l’Isère (et même au delà), ne connaissent pas le territoire de Bièvre Valloire. De plus ils découvrent un autre univers, celui du lycée, et pour certains, l’internat.

L’enseignement de détermination qui leur est proposé, l’EATDD (Ecologie, Agronomie, Territoire et Développement Durable), a pour objet la découverte du territoire à travers ses activités, atouts, contraintes et enjeux.

PNG - 134.8 ko
la plaine de Bièvre au printemps

Une fois la rentrée passée, nous avons emmené les deux classes, à tour de rôle, au sommet de la colline de Sciez (566 m), point de vue remarquable pour observer l’étendue de paysage qui s’offre à la vue.

En effet, quoi de mieux qu’une approche concrète pour découvrir ce territoire qui va faire l’objet d’étude tout au long de l’année scolaire.

Hector Berlioz n’était d’ailleurs pas le dernier à apprécier ce belvédère, lui qui écrivait : « La Côte Saint André, comme son nom l’indique est bâtie sur le versant d’une colline et domine une assez vaste plaine, riche, dorée, verdoyante, dont le silence a je ne sais quelle majesté rêveuse, encore augmentée par la ceinture de montagnes qui la borne au sud et à l’est, et derrière laquelle se dressent au loin, chargées de glaciers, les pics gigantesques des Alpes… ».

PNG - 126.5 ko
groupe dessinant le paysage

Après un temps passé à ressentir, chacun a observé pour représenter une portion du paysage. Puis le temps des questions est venu : pourquoi ce relief ? Pourquoi les habitations sont regroupées en bas des lignes de collines ; pourquoi la forêt n’est présente que sur un versant ; pourquoi ne voit-on pas de troupeaux dans les champs ; pourquoi n’y a-t-il pas de rivière… Autant de thèmes qui donneront lieu à approfondissement dans l’année à venir.

PNG - 111.5 ko
représentation du paysage (dessin d’élève)

Isabelle Legrand, enseignante en agronomie (EATDD)
Virginie Rolland, enseignante en biologie-écologie (EATDD)


imprimer
imprimer


Contacter le Webmestre



Publié le 29 septembre 2017 par Stephan Imberti
 
of out an Raris of
of out an Raris of
of out an Raris of
of out an Raris of
of out an Raris of